Journée internationale du Yoga 21 juin 2024

La journée internationale du yoga est célébrée à travers le monde une fois par an le 21 juin depuis 2015, à la suite de sa création à l’Assemblée générale des Nations unies en 2014.

 Le yoga est une pratique physique, mentale et spirituelle originaire de l’Inde antique. Le premier ministre indien Narendra Modi lors de son discours aux Nations unies en 2014, a suggéré la date du 21 juin car c’est le jour le plus long de l’année de l’hémisphère nord et il partage une signification particulière dans différents endroits du monde.

Que veut dire Yoga ?

Le yoga veut dire “union”, l’union du corps et de la conscience, de la conscience et de l’âme. Le yoga cultive les moyens de maintenir un comportement équilibré dans la vie quotidienne et donne des armes pour avancer.

Quels en sont les bienfaits ?

  • Il diminue le stress : Contrairement à la plupart des sports, le yoga est en grande partie basé sur le mental. Tout comme la méditation et la sophrologie, la pratique de ce sport aide à se recentrer sur soi et à renouer avec son souffle. Le yoga est donc idéal pour calmer ses émotions, évacuer le stress et les angoisses. Il contribue globalement à améliorer le moral et à régler les problèmes d’insomnies. Le côté spirituel du yoga, qui peut gêner certaines personnes, n’est absolument pas obligatoire.
  • Il aide à assouplir et étirer les muscles : Avec cette pratique, vous allez pouvoir gagner énormément en souplesse et en amplitude articulaire lors de cette pratique. Les sportifs qui pratiquent du fitness ou de running dont les muscles sont souvent contractés, tirent également beaucoup de bienfaits sur le côté “stretching” du yoga.
  • Il aide au renfort de son corps de manière globale : Le yoga ne consiste pas à rester assis en tailleur avec les mains sur les genoux. Certaines postures demandent beaucoup de force musculaire et d’équilibre. Le yoga est très efficace pour muscler toutes les parties du corps en douceur, sans se blesser.

Saviez vous qu’il existe différentes formes de yoga ?

  • Le hatha yoga est le yoga de base. Il est idéal pour débuter et se familiariser avec les différentes postures et la bonne attitude mentale à avoir. On y pratique les postures les plus connues, comme la salutation au soleil, le guerrier, le chien tête en bas, le cobra… C’est un yoga entre détente et pratique sportive.
  • Le yoga vinyasa consiste à enchaîner les postures traditionnelles avec un peu plus de rythme et de cadence. On le compare parfois à la danse, dans le sens où les mouvements se succèdent à la manière d’une chorégraphie. Il permet de travailler la fluidité des gestes et la bonne respiration.
  • L’ashtanga yoga s’appuie aussi sur les postures traditionnelles, mais avec beaucoup plus de puissance et d’intensité. C’est un yoga sportif, qui sollicite tous les muscles du corps ainsi que le système cardio-vasculaire.
  • Le kundalini yoga,est plus axé sur la lenteur des mouvements et la stabilité des postures. Il s’adresse surtout aux pratiquantes de yoga déjà expérimentées qui veulent progresser dans le travail sur soi. Il permet aussi de travailler la solidité de l’axe de la colonne vertébrale autour duquel se déploient les membres.
  • Le power yoga est né il y a quelques années de la volonté de concilier yoga et fitness. Le côté spirituel et méditatif passe au second plan dans cette discipline. On y conçoit plus les postures de yoga comme des mouvements de renforcement musculaire et de gymnastique. Idéal pour une séance de sport à la fois douce et dynamique.

La suite des formes de yoga

  • Le bikram yoga ou hot yoga est une pratique assez intense, réservées aux plus aguerriiess. Les séances se déroulent dans une salle chauffée à 40 degrés.. Cela permet d’échauffer les muscles et les assouplir ainsi à l’extrême, tout en travaillant le système cardio-vasculaire.
  • Le yin yoga est un mélange entre stretching et yoga. Il insiste sur l’assouplissement et l’étirement des muscles, pour se sentir mieux dans son corps. L’aspect détente de l’esprit est très marqué.
  • Le yoga prénatal : Idéal pour les futures mamans, le yoga prénatal permet de continuer à pratiquer une activité physique tout en soulageant les douleurs lombaires causées par le poids du ventre. Il existe aussi du yoga post natal et des séances spéciales parents – jeunes enfants.
  • Le fly yoga est une variante très originale qui se pratique sur une sorte de hamac en tissu suspendu dans les airs. Les pratiquants enchaînent postures au sol et en l’air. C’est un yoga très esthétique, qui fait appel à des figures de gymnastique, de danse ou de tissu aérien. Il permet de renforcer et d’assouplir le corps, tout en diminuant les douleurs dorsales grâce à la suspension.

Et vous alors, pour quel yoga allez-vous succomber ? 

Plus d’article sur notre rubrique Bien-Ëtre