Marie-Victorine MANOA, la nouvelle mère lyonnaise

La jeune femme a été candidate de la saison 10 de Top Chef. Il faut dire qu’enfant, Marie-Victorine est tombée dans la marmite ! Elle a en effet grandi dans les cuisines de son père, Jean-Louis Manoa, qui tient plusieurs bouchons dans la ville.

Son parcours est riche et diversifié en particulier en particulier à l’étranger. Elle a travaillé à New York, au Brésil ou encore au Danemark chez René Redzepi, du restaurant Noma de Copenhague.

Sa cuisine est moderne et d’inspiration lyonnaise. Elle aime particulièrement travailler les légumes, le végétal et met l’accent sur le goût. 

Après avoir repris précédemment le restaurant de son père, La Mercière à Lyon, cette “enfant des cuisines” a été repérée par Alain Ducasse qui l’a nommée cheffe de son restaurant Aux Lyonnais, à Paris, en 2022, Il veut faire d’elle la nouvelle « Mère lyonnaise ». Même si le qualificatif peut sembler étrange pour cette jeune femme sportive ayant la trentaine à peine passée, une telle proposition ne se refuse pas…

Ainsi elle actualise les grandes recettes du patrimoine français qu’elle admire. Une forme de mix entre tradition et modernité, pour le plus grand plaisir des papilles et des gens.